Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 13:14

http://feudeprairie.files.wordpress.com/2012/01/naxalite-livre.png?w=640&h=439

Quand on prend conscience de ce qui ne va pas dans le monde qui nous entoure, mais aussi de ce qui est positif, et qu’on lit des textes qui mettent les mots exacts sur ce que l’on pensait sans arriver à le formuler aussi bien.

Quand on voit des affiches du FN ou de l’UMP dans sa rue et qu’on se rend compte le soir qu’elles ont été toutes enlevées par une main inconnue.

Quand on participe à une activité en groupe, sportif ou artistique, et qu’on passe un excellent moment de partage.

Quand on échange quelques mots avec un collègue au travail et qu’on se rend compte qu’il partage notre point de vue.

Quand quelqu’un court pour attraper son bus ou son tramway, et que des passagers gardent les portes ouvertes pour qu’il puisse monter à temps.

Quand quelqu’un dans un concert est super mal et qu’un attroupement se forme pour l’aider et prendre des nouvelles.

Quand des flics font un contrôle et que les gens se passent le mot pour l’éviter.

Quand en étant trop concentré sur sa vie on commence à désespérer de la situation et qu’on apprend qu’à l’étranger les choses commencent à bouger.

Quand dans un groupe une personne dit des conneries racistes et que quelqu’un intervient ou lui dit de la fermer.

Quand une fille se fait agresser dans la rue et que des gens ne laissent pas faire et s’interposent.

Quand on partage un moment de bonheur avec des gens qu’on ne connaît absolument pas, dans un concert, dans la rue, en teuf, en voyage, en soirée…

Quand quelqu’un vient remettre l’électricité chez une famille qui ne pouvait plus payer ses factures, sans rien demander.

Quand quelqu’un a une panne de voiture et qu’il se fait aider par des inconnu(e)s.

Quand quelqu’un graphe et qu’une personne qui le surprend lui fait des compliments au lieu de l’engueuler.

Quand on est dans la galère et qu’on se découvre des ami(e)s.

Quand on voit un beau pochoir, un joli dessin, une punchline classe ou un message politique progressiste sur un mur qui était jusque là d’un blanc malade.

Quand enfin on prend du plaisir à lutter, à créer, à partager son point de vue, à se révolter, à vivre…

Tout ça, et bien d’autres choses, ce sont de petits morceaux de communisme au quotidien.

D.

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans LUTTES

A L’assaut Du Ciel!

  • : coutoentrelesdents
  • : Les spectateurs ne trouvent pas ce qu'ils désirent, ils désirent ce qu'ils trouvent.
  • Contact

?

Celui Qui Ne Connaît Pas L'histoire Est Condamné À La Revivre.