Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:38

Les familles des martyrs dénoncent le fonctionnement de la justice militaire

Le fonctionnement de la justice militaire a été critiqué par les familles des martyrs de la révolution qui ont appelé à juger les responsables de la mort de leurs enfants.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/12/019.jpg

Détournement : L’Indic

Lors d’un rassemblement de protestation organisé, vendredi après-midi devant le tribunal militaire permanent de Tunis, les familles des martyrs ont demandé de trancher la question des martyrs. L’avocate de la défense, Me Leila Haddad a indiqué que les familles affligées « ne réclament pas des réparations financières mais recherchent l’établissement de la vérité ».

Environ 80% des dossiers ont été classés par la justice militaire pour absence de preuves incriminant des présumés coupables, a-t-elle indiqué.

« Seule une volonté politique est capable de dévoiler la vérité à travers l’ouverture des archives du ministère de l’Intérieur, mais il y a une volonté de la dissimuler», a-t-elle déploré.

Certaines déclarations des familles des martyrs accusent les snipers du corps de l’armée d’être impliqués dans le meurtre de leurs enfants. D’autres dénoncent la « partialité » de la justice militaire qui « se range aux côtés des militaires ». Le père du martyr Amine Grami, Hassen Grami a appelé à la suppression des tribunaux militaires et à la création de tribunaux civils chargés de l’examen des dossiers des martyrs et blessés de la révolution.

« L’armée peut-elle être en même temps juge et partie », déplore-t-il. Quelques 321 martyrs tunisiens sont tombés lors des évènements de la révolution de janvier 2011.

Publié par des larbins de la “justice” militaire qui protège les assassins (TAP, 8 décembre 2012)

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans REPRESSION

A L’assaut Du Ciel!

  • : coutoentrelesdents
  • : Les spectateurs ne trouvent pas ce qu'ils désirent, ils désirent ce qu'ils trouvent.
  • Contact

?

Celui Qui Ne Connaît Pas L'histoire Est Condamné À La Revivre.