Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:39

Pourquoi nous n’irons pas à la création du collectif d’entraides proposée par la CGA

Parce que ce projet nous rappelle étrangement le projet du local d’Expression populaire, qui venait plus ou moins des mêmes organisations, et que ça c’est pas super bien passé.

Parce qu’on en a marre des appels à réunion pour agiter du vide. Des milles projets semblables abandonnées, de personnes qui affirment : ça serait bien qu’on fasse quelque chose, mais on veut surtout pas s’en occuper.

Parce que des initiatives semblables existent dans le quartier, que ce soient dans les squats ou autre mais n’ont pas l’air de mobiliser outre mesure les militants de la CGA. Apparemment, on n’est bien servi que par soi-même, satisfait surtout quand le logo apparaît en fin de tract.

Parce que les formalismes, les groupes de travail, les commissions à tire larigot et les mandats à foison ne sont pas notre tasse de thé.

Parce que ça nous fait marrer que ce soit appelé par des personnes qui « vivent dans le quartier, y ont vécu ou y passe souvent », et d’apprendre la création de ce collectif sur le site internet du Jura Libertaire. C’est d’ailleurs pour ça qu’on a décidé de poster cette réponse sur ce site.

Parce qu’appeler une réunion dans le PMU « le bar des Lilas » ne vous transformera pas automatiquement en potes des gens du quartier. D’ailleurs, vous y avez déjà mis les pieds, dans ce bar ?

Parce qu’« il nous semble important de trouver les réponses nous-mêmes ».

Parce que se tirer dans les pattes, ça nous amuse.

P.-S. : vous nous filez un coup de main pour le prochain couscous ?

Des Figuerollien-nes qui ne sont manifestement pas à la CGA, 18 mars 2013

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans LUTTES
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:38

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/Collectif-Solidarit%C3%A9-Directe_tract.jpeghttp://juralib.noblogs.org/files/2013/03/CollectifSolidarit%C3%A9Directe_affiche.jpeg

Groupe Un autre futur – CGA Montpellier

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans LUTTES
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:37

Le procès en diffamation des neuf officiers français contre la revue La Nuit Rwandaise

À propos de ce procès :

La commission nationale indépendante rwandaise dite Commission Mucyo, chargée de faire la lumière sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi de 1994, a remis son rapport au gouvernement rwandais le 16 novembre 2007.

Le Ministre de la Justice / Garde des Sceaux rwandais, Tharcisse Karugarama, rend public ce rapport le 5 août 2008 et, dans un communiqué de treize pages, il résume les charges contre la France. Il stipule que la France était au courant des préparatifs du génocide, qu’elle a participé aux principales initiatives de sa préparation puis à sa mise en exécution, et qu’elle est responsable de la continuation des opérations du génocide dans sa « Zone Humanitaire Sûre ».

Le communiqué se termine par une liste de personnalités françaises, 13 politiques et 20 militaires, « les plus impliquées dans le génocide ». Il conclut : « Vu la gravité des faits allégués, le gouvernement rwandais enjoint les instances habilitées à entreprendre les actions requises afin d’amener les responsables politiques et militaires français incriminés à repondre de leurs actes devant la justice. »

Plusieurs des officiers français cités ont demandé un soutien public de leurs responsables politiques, mais ne l’ont pas obtenu. Ils ont alors souhaité porter plainte contre le Rwanda ou son ministre de la Justice, mais cela n’a pas été possible pour l’instant. Neuf d’entre eux [Ces neuf officiers sont : Bernard Cussac, attaché militaire de 1991 à 1994 ; René Galinié, attaché militaire jusqu’en 1991 ; Jacques Hogard, commandant du groupement sud Cyangugu de Turquoise ; Étienne Joubert, Chef du DAMI Panda, officier de renseignement puis chef des opérations du détachement du 1er RPIMa dans l’opération Turquoise ; Jean-Claude Lafourcade, commandant de Turquoise ; Jean-Jacques Maurin, attaché militaire adjoint de 1992 à 1994 ; Christian Quesnot, chef d’état-major particulier du président de la République, François Mitterrand ; Michel Robardey, assistant militaire technique, conseiller en police judiciaire ; Jacques Rosier, commandant de l’opération Noroît en 1992 et du COS durant Turquoise.] ont porté plainte contre deux sites web qui ont publié le communiqué en question : Le Nouvel Observateur et La Nuit Rwandaise [« La Nuit Rwandaise » publie encore ce communiqué à l’adresselanuitrwandaise.org/revue/communique-du-gouvernement,102.html ainsi que sur ce site. Le Nouvel Observateur  l’a fait disparaître de son site. Le gouvernement rwandais aussi, même si on le trouve encore sur certains de ses sites annexes.]. Ils visent en fait le Rapport Mucyo, qu’ils voudraient voir qualifier de « tissu de mensonges » par la justice française.

Il est relativement facile d’établir la bonne foi de ces deux sites web. Ne serait-ce que parce que, de leur côté, des officiers français présents au Rwanda avant et pendant le génocide des Tutsi ont eux-même publié ce communiqué. Ainsi l’association créée par les officiers pour leur défense, France-Turquoise, l’a mis en ligne pendant un moment. Et l’un d’eux, Didier Tauzin, l’a publié en annexe de son livre.

La Nuit Rwandaise, représentée par son directeur Michel Sitbon, a en outre choisi ce qui s’appelle « l’offre de preuve » pour établir au cours du procès la matérialité des faits sur lesquels se base ce communiqué. Quinze rescapé-e-s, témoins oculaires, journalistes, ou chercheurs sont disposés à venir témoigner, ce dont nous les remercions.

Maîtres Laure Heinich et Christian Charrière-Bournazel ont accepté d’assurer la défense de La Nuit Rwandaise. Ils ont obtenu que le tribunal dégage du temps pour auditionner les témoins et leur permettre de s’exprimer sur le fond. Le procès est ainsi prévu le 23 avril après-midi et toute la journée du 24 avril 2013 au Palais de Justice de Paris [17e chambre correctionnelle, 1er étage, Tribunal de Grande Instance, Palais de Justice de Paris, 4 boulevard du Palais, 75001 Paris, Métro Cité ou Châtelet, dans l’Île de la Cité].

Le Nouvel Observateur se limite à plaider la bonne foi. Il vient de demander à annuler la procédure, car la plainte englobe la totalité du communiqué (alors que normalement elle doit porter sur des phrases précises). Début avril 2013, quand le septième numéro de La Nuit Rwandaise paraîtra, nous devrions donc savoir si le procès est maintenu.

Ce procès occasionne naturellement de nombreuses dépenses liées à la constitution du dossier, aux frais des avocats et à la venue des témoins. Nous vous appelons donc à soutenir La Nuit Rwandaise par votre aide financière [Chèques à l’ordre de « France-Rwanda Génocide » à envoyer à la librairie Lady Long Solo, 38 rue Keller, 75011 Paris ou à Jacques Morel, 21 rue Antoine Freyermuth F-67380 Lingolsheim – France].

La Nuit Rwandaise, 17 mars 2013

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans COLONIALISME
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:31

Paru aux Éditions de la Roue

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/0610.jpg

« Nous ne prétendons pas savoir de quoi demain sera fait, ni supputer les chances de la liberté dans les années à venir, mais nous percevons encore un peu partout des signes de vie confus et désordonnés, et des individus ou des groupes épars persistent à exprimer malgré tout une critique sociale pertinente, dont quelques exemples ont illustré notre propos. Et même si la disproportion entre l’ampleur du désastre et l’indigence des moyens qui peuvent lui être opposés est de nature à refroidir le plus aliéné des militants, rien n’assure que la politique du grain de sable dans l’engrenage soit éternellement vouée à l’échec, ni que soit vaine la transmission d’un étrange héritage : la mémoire de ce qui pourrait encore être. Dans le passé, les victimes du nucléaire ont été intégralement dépossédées, de leur conscience autant que de leur vie : il est pour chacun des occupations plus indignes que de s’attacher jusqu’à la fin de son temps personnel à ce qui pourra contribuer, si peu que ce soit, à les venger en dissipant l’ignorance et en interdisant l’oubli. Pour cela, à qui nous adresser, sinon aux victimes présentes — si indifférentes qu’elles puissent être au sort commun —, mais surtout futures ? »

Un volume 15 × 21, mars 2013
176 pages. 11 euros.
ISBN 978-2-9541154-1-2

Cet ouvrage, dans sa première partie, étudie la nature du système de domination contemporain, marqué par le rôle nouveau et prépondérant désormais dévolu à l’État, et établit une étroite corrélation entre la défense de l’idée de progrès et la justification de la servitude. Face à la réalité actuelle comme aux perspectives qu’elle dessine, ce texte examine les formes de lutte que peuvent revêtir la résistance à la soumission et les exigences de la défense du territoire, considéré comme la résultante des rapports spatio-temporels tissés entre un groupe humain et son environnement ; et il conçoit cette défense comme la mise en jeu de cet antidote au désespoir que contient une réflexion fondamentale de Lewis Mumford : « La mégamachine est un éléphant qui craint jusqu’au plus petit souriceau. »

Dans une seconde partie, l’édition de plusieurs textes actuels illustre que rien n’est impossible, mais que tout reste à faire dans une perspective anti-industrielle, la seule qui puisse éviter de reproduire les séparations à l’œuvre dans cette société ; et la réédition d’écrits antinucléaires de l’après-Tchernobyl montre que si la lutte contre la nucléarisation du monde connaît une régression, celle-ci est sans mystère : le Parti de l’État, écolocrates compris, nous avait déjà divulgué l’essentiel de ses mensonges, de ses méthodes et de ses projets. Une catastrophe plus tard, il y aurait un étrange et fatal aveuglement à n’en pas tenir compte. La résistance et le rejet salutaires s’ancreront dans cette « superstition de la liberté » qui a survécu aux religions, aux idéologies, au spectacle moderne et à tous les outrages du temps.

Sommaire de l’ouvrage :

Avant-propos

État et esclavage, terre et liberté

Maintenant… • Terrorisme nucléaire : l’abîme de la servitude • Présentation des textes à propos de Valognes et du Chefresne • Valognes et après • Mise au point entre inculpés • Ni héros ni martyrs

Déjà jadis… • Présentation du Comité « Irradiés de tous les pays, unissons-nous ! » • La tête dans les nuages… • Plate-forme du Comité • Faibles doses, grands mensonges • Tout continue… • Le moratoire, l’écologie de marché et la lutte antinucléaire • Le miroir aux alouettes • Le syndrome toxique

Les Éditions de la Roue
La Taillade – 11150 Villasavary
Tél. 04 68 24 60 39

Diffusion-distribution aux libraires :

Hobo-diffusion
23, rue Pradier – 75019 Paris
Tél. 06 46 79 40 71

Makassar
8, rue Pelleport – 75020 Paris
Tél. : 01 40 33 69 69

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans BROCHURES
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 20:09

fly.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans EVENEMENT
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 17:37

J’en rigole d’avance. Me voilà à "attaquer" THE star de l’underground, de l’alternatif, du révolutionnaire derrière ses pantoufles. Mais bon, sans piments et contre pied, la vie serait moins drôle. Je ne suis pas un fan de rap, j’y connais même pas grand chose. Mais avec la tripotée de potes écoutant, je me suis penché sur quelques artistes, qui, me semblait-il sortaient du lot par des textes militants, avec du sens. Et là ! Au détour d’une conversation facebook, Keny arkana, montée au nue de la contestation, "pas une rappeuse, mais une contestataire qui fait du rap" comme elle aime à se définir... Ah ouais ? j’ai décidé de plonger dans ses textes ( parce que mis en chanson je comprends jamais rien) et le moins que l’on puisse dire c’est qu’au mieux c’est naïf, et, au pire, rempli d’allusions new age et complotistes primaire ! Allez... Lisez, et après vous pourrez me taper sur les doigts dans les commentaires, voir, engager un débat si vous êtes pas trop furax !

En entrée, un peu d’ésotérisme et de new age

Extrait de "5ème Soleil" :

"Le Grand Jour se prépare, ne vois-tu pas les signes ? 
La mort n’existe pas, c’est juste la fin d’un cycle 
Cette fin se dessine, l’être humain se décime 
L’espoir indigo ,les pléiades nous désignent 
Lève la tête et comprend, ressens la force en ton être 
Dépasse Babylone, élucide le mystère 
Rien n’est plus tiré au sort, que le Ciel nous bénisse 
Enfant du quinto sol , comprend entre les lignes.

Alors là, si t’as pas un minimum de culture New Age, en effet, c’est compliqué de comprendre entre les lignes comme elle dit ...

Décortiquons :

  • Tout d’abord c’est assez simple de découvrir la référence Maya dans"La mort n’existe pas, c’est juste la fin d’un cycle". On le sait tous, la fin du cycle c’est le 21/12/12 et ça va swinguer dur dans les chaumières !
  • Puis, on passe à la référence New Age récente avec "L’espoir indigo". Ceci fait référence à la théorie des enfants indigos. Cette théorie, avancée dans les années 80, dit qu’est né dans le 20ème siècle des enfants avec une couleur d’aura indigo. Ces enfants seraient les précurseurs pour une nouvelle ère. Spirituellement plus élevé, et, certain le pense, d’origine extraterrestre, ils auraient pour mission l’avènement d’un nouveau monde (cf. le premier point ! ). Pour en savoir plus, ou, pour se marrer.
  • Direct ensuite on a "les pléiades nous désignent". Les pléiades c’est un amas d’étoile situé juste à coté de la ceinture d’orion, dans la constellation du taureau. Dans les théories new age, c’est dans ce coin du ciel que l’humanité pourrait découvrir ses ancêtres ... selon certains, les enfants des étoiles descendraient directement, voir seraient envoyer, par ces ancêtres ; les pléadiens. Ces enfants des étoiles auraient une couleur d’aura particulière ( cf. le point 2 !). J’ai pas trouvé grand chose d’intéressant sur la toile pour vous éclairer un peu plus .. il y a bien des sites, mais j’ose même pas vous faire subir ça ... Je n’ai donc rien trouvé de sérieux.Vous pouvez toujours allez voir ça ... A vos risques et périls.
  • Enfin on a "Enfant du quinto sol, comprend entre les lignes". On revient ici à nos premiers amours, les mayas. La mythologie mayas expliquent en effet qu’après le 21.12.12, nous rentrerons dans l’ère du 5ème soleil... Et, bien sûr, ceux qui l’auront compris entre les lignes, sauront, tout comme Arkana, qu’ils sont les élus, puisque connaissant ...

Alors, certains me diront que c’est "inoffensif". Certes, mais quand on prétend faire ouvrir les yeux, je ne vois pas pourquoi les refermer en suivant ... De plus, c’est peut être inoffensif dans la chanson, ça n’en reste pas moins que ces théories permettent à certain de s’enrichir allégrement en pourrissant la vie des gens.


cinquième soleil keny arkana par x_vesta_x

Le plat de résistance, le complotisme primaire ...

Pour commencer je voudrais faire une petite digression. Sachez que je ne suis pas l’imbécile heureux enchainé au néo-libéralisme sans rien n’y comprendre. Je ne suis pas le benêt ne voyant aucun corporatisme de classe dans la société dans laquelle on vit. Bref, je ne nie pas l’idée de complot ou conspiration d’une manière générale mais argue l’idée qu’avec un effort intellectuel supplémentaire on peut se sortir de la conspiration primaire et idiote des illuminatii bouffeur de cerveau, juif, franc-maçon, sataniste et homosexuel... L’article ici,Conspirationnisme : la paille et la poutre paru sur les blogs du monde diplomatique, résume à peu près ma pensée à l’heure actuelle. Voilà pour la mise au point.

Et keny, dans cette mythologie illuminatii, est bien dans la première catégorie. Celle du bulldozer de la conspiration, primaire, dangereusement raciste et terriblement idiote ! Pour s’en convaincre, je ne résiste pas à vous mettre l’un de ses textes, en entier, tellement il confirme mon propos :

Imagine qu’on nous ment, depuis des siècles et des siècles 
Que certaines communautés hautes placées connaissent les recettes 
Les secrets d’la vie, pas celle qu’on nous laisse voir 
Celle qui aditionne science et oculte, paix et espoir 
Comme si le sheytan nous avait coupé 
Le cordon ombilicale qui nous lie a Dieu d’sang, 
Nous des soldats déroutés, ignorants de notre mission advicante 
Pourquoi ils veulent pas dévoiler tous les secret qui s’cachent au vatican 
Imagine léser les connaissances des peuples anciens 
Spirituellement élevés comme les Incas ou les Egyptiens 
Le secret des atomes, s’ils pouvaient les manipuler 
Et pour qu’on y croit pas, nous parle de magie au second degré 
Ridiculisé en occident 
Pourtant tout nos politiciens font parties d’une confrérie, n’est-ce pas intrigant ? 
Rituels secrets, connaissances, occultes, envoutages 
Manipulation, phénomène de masse et maraboutage !!

Refrain : 
imagine le poid des secrets qu’ils ne veulent pas dévoiler 
imagine leur connaissance tellement utile pour nous manipuler 
imagine si l’occulte est belle et bien lié au gouvernement 
imagine alor l’influence qu’il exerce sur le monde

Imagine que les big boss du monde se réunissent à base de rituels 
bizarres de washington jusqu’à tunis 
Chefs d’Etats, PDG à l’échelle mondiale, courcier caché ou grand 
patron d’une multinationale 
J’apelle la Franc Maçonnerie, l’armée du salut, la Rose-Croix 
Et toutes les confréries ou sectes liées aux Etats 
Secrètement 
Chut ! 
Mais qu’est ce qui se cache derrière les têtes qu’on voit à la télé ? 
C’ sont qu’ des pantins, mais qui se cache derrière ? 
Imagine que tout sois indirectement dirigé par des maîtres religieux ou 
plutôt des maîtres sheytanisés. 
Pour les occidentaux ou conneries ou un tabou, 
Alors pourquoi la CIA porte dans ses rangs les plus grands marabouts 
L’occulte est partout et en scred des tas le sont, 
Vit ce monde manipulé et même les Chefs d’Etats le sont ! 
Secrets universels, humanité dans l’ignorance, car des choses existées 
restent inexplicables par la science !

Refrain :

Imagine s’ils connaissent le vrai secret de la vie 
Quel systeme pourrait faire que l’humanité entière l’oublie ? 
Un système terre à terre cartésien basé sur la tentation matérialiste 
ou tant de barrières sont tracées 
Dans nos têtes comme dehors, difficile de parler d’éveil, 
De bohneur, de liberté, ou simplement d’harmonie réelle 
Tu te demandes : "Est-ce mon imagination ? 
Est-ce une bétise ou sommes-nous vraiment au coeur d’une vieille machination ?" 
Depuis la nuit des temps, la politique s’fie à la religion 
Spirit ou autres métaphysiques dans toutes les civilisations. 
A base d’initiation, générations en générations 
Grande famille haut placé dans l’ombre assigne la manipulation 
Et nous conditioné a ne croire qu’au rationel 
Même l’histoire est bafouée, croit pas que c’est une erreur occasionelle
J’vois que tout est en nous 
Mais on nous a jamais appris a ’’être’’ mais toujours à ’’avoir’’ 
donc le superflu nous a pris !

Alors là ! Après lecture attentive, on a vraiment la quintessence de la connerie. Je résume, en lisant un peu entre les lignes :

En gros, depuis très longtemps existent des confréries secrètes, l’ordre du temple, la rose-croix, le prieuré de sion, les francs maçons, qui ont dans la plus grande discrétion dirigeaient le destin de l’humanité. Il nous cache la vérité sur la vie car cette vérité leur permet le contrôle sur le peuple. Ces vérités sont issus des grandes civilisations anciennes ( Cf. New Age !!!) qui ont découvert des choses que nous ignorons... Keny se pose donc ici en élu, celle qui voit ce que les autres ne voient pas, pour éveiller les consciences. On voit facilement le rapprochement entre le nouvel ordre mondial, le délire conspirationniste primaire et les thèses new age. Cette chanson en fait la liaison... De plus, elle insiste sur un autre point rataché à la théorie du nouvel ordre mondial qui est l’aspect satanique de ses membres :

Imagine que tout sois indirectement dirigé par des maîtres religieux ou 
plutôt des maîtres sheytanisés.

Vous connaissez le protocole des sages de sions ? C’est une des bases de la théorie complotiste primaire. Un plan des juifs et des francs maçons pour gouverner le monde. Pour l’effort intellectuel on repassera pour l’antisémitisme et le rapprochement au idée du national-socialisme allemand, on est en plein dedans...

Trou normand, Critique de la critique de la critique qui critique ...

Alors, oui, je lui accorde le bénéfice du doute. C’est à dire que je pense qu’elle est sincère et ne cherche pas à mal. Elle est de toutes les causes, de celles des classes populaires et il est toujours rare d’être défendu. Je lui accorde le caractère révolutionnaire et libertaire de son message dans son ensemble. Mais je crois que son cheminement politique et personnel/spirituel est enfantin. Qu’elle manque de raisonnement critique. Et donc, en soi, pour moi, son message ne passe pas, il est même contre-productif. Car si en voulant réveiller le peuple on l’endort avec de nouvelles foutaises, ça ne sert un peu à rien ...

Je suis peut être un peu dur. Peut être que les extraits relatés ici ne sont pas le reflet parfait de son message. Peut être ...

N’empêche. Du pile ou du face de la pièce, c’est toujours intéressant d’en connaitre les deux cotés. Ce qui m’amène à penser à l’une de ses devises favorites : Le savoir est une arme ... Alors prends garde Arkana !

Le dessert ?

Et bien le dessert, c’est vous ! N’hésitez pas à donner votre avis ! _

TIRE DE http://www.adnmusicprod.fr

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans MUSIQUES
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 11:23

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans IMAGES
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 11:23

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans IMAGES
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 11:19

Entre mythomanie et défouloir collectif. Le mouvement de Serge Ayoub Troisième Voie a publié le 12 mars un communiqué indiquant qu’un militant de son mouvement avait été lâchement assassiné par des militants « d’extrême gauche ». L’information s’est révélée être fausse. Pour autant elle a fait la joie d’Alexandre Gabriac et du GUD Lyon qui se sont empressés de la diffuser histoire de chauffer leurs petits copains d’internet.

Mardi 12 mars, le mou­ve­ment soli­da­riste [1] Troisième Voie de Serge Ayoub publie un com­mu­ni­qué sur son site Internet :

Il annonce la mort d’un mili­tant membre d’une sec­tion du sud-ouest, un cer­tain « Anthony », 20 ans, « lâche­ment assas­siné » par « une quin­zaine de mili­tants antifa », « poi­gnardé » dans le dos alors qu’il se bala­dait tran­quille­ment dans la rue.

Très rapi­de­ment, cette « infor­ma­tion » est reprise à vitesse grand V sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter. Avec les efforts d’un bon nombre de mili­tants et sym­pa­thi­sants des dif­fé­ren­tes cha­pel­les natio­na­lis­tes, le prénom de la sup­po­sée vic­time, « Anthony » est même hissé au rang des top ten­dan­ces Twitter, assu­rant ainsi à ce com­mu­ni­qué une visi­bi­lité ines­pé­rée.

Alexandre Gabriac, petit leader maximo des Jeunesses Nationalistes, et le GUD Lyon repren­nent également en cœur cette « infor­ma­tion » sur leur page Facebook res­pec­tive, « un des leur a été lâche­ment assas­siné par 15 anti­fas » :

Pourtant, aucun autre arti­cle, dépê­che ou brève rela­tant ce drame n’est dis­po­ni­ble dans les médiats. Seul existe le com­mu­ni­qué publié sur le site de TV.

C’est cette recher­che d’infor­ma­tions sur la véra­cité de cette annonce tra­gi­que qui inci­tera d’ailleurs un cer­tain Bruno Larebière (un ex-res­pon­sa­ble du jour­nal Minute et du Bloc Identitaire) à la démen­tir :

Quelques heures après, c’est au tour de Troisième Voie, non pas de démen­tir les faits, mais d’affir­mer que fina­le­ment « Anthony » n’est pas mort, mais est gra­ve­ment blessé.

Alexandre Gabriac et le GUD Lyon, trop contents d’avoir un os à ronger, conti­nuent de le par­ta­ger et repren­nent bête­ment :

 

Depuis, Rue89 a publié un arti­cle confir­mant l’inexis­tence d’une telle agres­sion recen­sée par les ser­vi­ces de police de la région. Dans cet arti­cle Serge Ayoub confirme même qu’il s’agis­sait en fait d’une simple bagarre sans gra­vité puis­que le Anthony en ques­tion « devrait repren­dre le boulot demain ».

Encore une fois, internet comme grand défouloir

Le GUD Lyon a sup­primé la men­tion de cet événement de sa page Facebook. Mais n’a pas indi­qué à ses lec­teurs que tout cela était faux. Gabriac, lui, laisse car­ré­ment l’info. Il n’est pas à ça près.

Par contre, en dif­fu­sant ce qui s’appa­rente à une rumeur selon laquelle « des racailles d’extrême gauche » ont assas­siné ou tenté d’assas­siné un des leurs, il n’est pas étonnant de voir les plus naïfs et bas-du-front se monter le bour­ri­chon... avec les consé­quen­ces réel­les, cette fois-ci, que cela pour­raient avoir, au vu de l’attrait pour la vio­lence dont font preu­ves depuis quel­ques mois cer­tains jeunes appren­tis nazillons lyon­nais, le GUD Lyon en tête.

En témoi­gne la viru­lence des réac­tions, les appels à la ven­geance et au meur­tre sus­ci­tés par cette intox sur les pages de Bricabrac et du GUD Lyon :

La grande mas­tur­ba­tion col­lec­tive fan­tas­ma­go­ri­que fonc­tionne à fond, les esprits s’embal­lent et s’enflam­ment der­rière les écrans d’ordi­na­teurs. Rien de tel pour unir les « trou­pes » qu’un peu de dra­ma­tur­gie et de sen­sa­tion­na­lisme.

Le GUD Lyon, bien que sachant par­fai­te­ment que l’infor­ma­tion est fausse, conti­nue d’exci­ter ses ouailles :

Si cette anec­dote peu nous éclairer sur une chose, c’est bien sur ce qui anime au fond les mili­tants et sym­pa­thi­sants de cer­tains grou­pus­cu­les fas­ci­sants :

  1. Le goût pour la violence et la violence comme une fin en soi.
  2. Le néant politique, la suprématie du folklore et de la posture.
  3. Le goût pour la dramaturgie et les martyrs. Les plus « tradis » doivent même être déçus : avant le 9 mai à Paris il y aurait eu le 12 mars à Lourdes, dommage...

Pauvre Maurras... s’il les lisait...

Portfolio

Notes

[1] Branche idéologique du nationalisme-révolutionnaire

tiré de http://rebellyon.info

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans FACHO HORS DE NOS VIES!
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 11:11

soviet marines

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans IMAGES

A L’Assaut Du Ciel!

  • : coutoentrelesdents
  • : Les spectateurs ne trouvent pas ce qu'ils désirent, ils désirent ce qu'ils trouvent.
  • Contact

?

Celui Qui Ne Connaît Pas L'histoire Est Condamné À La Revivre.