Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:31

Voilà presque douze ans que deux hommes ou deux femmes peuvent aussi se marier aux Pays-Bas. L’ouverture du mariage était une première mondiale, les pays scandinaves ayant jusqu’alors inventé de nouvelles formes de contrats pour les couples du même sexe. La démonstration de force à Paris d’une Église catholique aux abois et d’un UMP prêt à tout pour mobiliser une base déchirée par la guerre des chefs me semble être le bon moment pour, justement, faire le bilan d’une décennie de #MariagePourTous en Batavie. Et il y a effectivement de quoi avoir peur.

C

’était un lundi matin, au lycée où j’enseigne le français, au lendemain de l’énorme cortège des opposants à l’égalité entre hétéros et homos (il faut bien appeler ça par son nom) avec des slogans haineux et des serre-têtes bleu marine. La télévision néerlandaise avait ouvert le journal du dimanche soir sur des images spectaculaires et un commentaire ahuri de la correspondante à Paris du style « des centaines de milliers de Français refusent l’égalité pour les homos ». Ma classe de cinquième (première classe de collège ici) est un peu nerveuse et je leur demande ce qui ne va pas.

 

« Monsieur, pourquoi les gens étaient dans la rue en France pour refuser le mariage des gays ? »

Je leur explique donc que le gouvernement de gauche, formé après l’élection présidentielle de l’année dernière (tout le pays l’avait suivi et commenté), a lancé un débat sur l’ouverture du mariage aux couple du même sexe. J’essaye d’en profiter pour parler de l’opposition droite/gauche et du nom des différents partis. Mais je sens la classe fébrile. 

 

« Mais Monsieur, on ne comprends pas pourquoi ils sont contre. »

J’essaye de leur expliquer le poids de l’Église, les problèmes de l’opposition à se rassembler, tout ça. Ça n’arrange rien, ça bavarde, je sens que ça va finir par des punitions.

 

Finalement une fille un peu plus verbale que les autres se décide... « Non mais Monsieur, on ne comprend pas pourquoi ça les dérange que d’autres personnes se marient. Cela ne les concerne pas. On ne va pas les obliger à se marier avec un autre homme s’ils sont des hommes, ou avec une autre femme s’ils sont des femmes. » 

« Oui, vous n’expliquez pas bien, on ne comprend toujours pas pourquoi ! »

 

Bref, le prof est nul.

Et c’est vrai, j’avais du mal à trouver un seul bon argument en faveur des manifestants de la veille. Je pouvais essayer de les balader avec un truc sur l’Église ou l’UMP au bord de l’explosion, sous menace du FN, mais pas de vraie raison crédible à leurs yeux. Je ne sais pas si c’est pareil dans les collèges et les lycées français, mais ma collègue de français, dans la salle d’à côté, a eu le même genre de questions, et elle a eu le même embarras à expliquer pourquoi.

 

 

12 ans après

 

En 2013, ça fait douze ans que les couples de même sexe peuvent se marier. On est arrivés là grâce à un débat, à la fin des années 1980, sur la question de l’égalité. Ce débat a débouché sur un changement constitutionnel en 1991 (l’article premier de la Constitution stipule que tout le monde doit être traité de façon égale), et sur la mise en place d’un partenariat civil ouvert à tous les couples en 1997.

Ce partenariat a été amélioré à tel point que ses conséquences juridiques étaient les mêmes que le mariage, ce qui a fait que le mariage a été finalement ouvert à tous les couples au début du 21e siècle. Le maire d’Amsterdam s’est empressé de marier plusieurs couples de même sexe le 1er avril 2001 à minuit une, en présence des caméras du monde entier. Amsterdam, ville la plus tolérante du monde. L'office de tourisme était ravi.

 

Et depuis ? Rien. 

 

 

Enfin si. Pas mal de choses, même. Mais pas comme on pourrait l'imaginer.

On a eu le 11 septembre et l'assassinat de Pim Fortuyn, folle populiste amateur de jeunes prostitués marocains. Les Pays-Bas se sont déchirés sur la question de l'islam, Rita Verdonk a été la première à draguer les homos pour qu'ils votent pour elle, au nom de l'égalité homos-hétéros menacée par les méchants musulmans. Geert Wilders l'a remplacé, sans rien changer de ce côté.

 

Surtout, les Pays-Bas ont été systématiquement éiminés de tous les concours de l'Eurovision, même après avoir essayé les folles, les vieux, une Turque, des Noirs, des beaufs, d'autres folles, des grandes blondes. Rien à faire. Un vrai drame national.

 

Beaucoup de catholiques, pour la plupart hétérosexuels, ont quitté l’Église à cause de son attitude intransigeante et de sa haine des homos. Les gays et les lesbiennes de sont pas nombreux, mais entre leurs parents, leurs frères et sœurs, leurs amis et leurs collègues, ça commence à faire du monde.

Pas mal d’Églises protestantes ont beaucoup bougé sur la question. Les plus progressistes condamnent toute discrimination comme étant contraire à l’esprit du message de Jésus. Les autres ont beaucoup de mal à justifier le traitement différent entre les couples de même sexe et les autres, de la même façon qu’elles ont du mal à justifier la position inférieure des femmes dans la société, la famille et la communauté.

 

Les partis politiques chrétiens-démocrates ont nommé des ministres ouvertement gays et lesbiennes. Le CDA a même nommé un homo laid, obèse et incompétent comme ministre du budget dans l’avant-dernier gouvernement, preuve s’il en est que même les homos peuvent accéder à un poste où ils s’illustrent par leur nullité et leur laideur, comme les hétérosexuels. Quand il a révélé s’être finalement marié avec son partenaire, les Hollandais on applaudi poliment, se demandant discrètement quel homme voudrait bien d’un mari aussi moche. L’attrait du pouvoir peut-être ? Ou si ça se trouve il est vraiment gentil. Ou très doué au lit. Personne n’a de réponse à ce jour.

 

Du côté du judaïsme (micro-communauté essentiellement amstellodamoise) et de l’islam (même proportion qu’en France), rien. 

Enfin si, j'exagère. Des imams homophobes ont été désavoués par leurs ouailles et pour certains renvoyés dans leur pays d'origine. Pour le reste, les musulmans bien en vue rappellent que faire preuve d’intolérance est inacceptable, et les mosquées organisent des cercles de discussion pour aider les vieux qui ne parlent pas bien néerlandais à dépasser leur homophobie culturelle. Et même, pour certains, à renouer le contact avec leurs enfants homos. Eh, la famille avant tout.

 

Les protestants ultra-fondamentalistes (rassemblés politiquement derrière le SGP : femmes interdites d'élection, la bible est leur programme, 2% de l’électorat), quant à eux, s’enfoncent dans la talibanisation. Leurs dérives sectaires sont l’objet des moqueries dans la presse et sur internet, et la mixité homme-femme leur a été imposée par les tribunaux. Les journaux protestants analysent régulièrement avec les spécialistes l'isolement du SGP et de leurs ouailles du reste de la société, et s'inquiètent du fait que pour la première fois les Néerlandais ne les trouvent plus mignons ou folkloriques, mais effrayants.

 

 

Les «cas de conscience» au chômage

 

Les deux sujets de discorde qui existent encore sont l’enseignement et les weigerambtenaren. Mais pour combien de temps ?

 

Dans l’enseignement religieux sous contrat, un trou dans la loi permettait aux écoles ultra-religieuses de licencier des enseignants qui sortaient du placard. Finalement, le seul cas qui a jamais eu lieu a été jugé illégal (surtout parce que l’école n’a pas suivi les protocoles en vigueur, en particulier un premier entretien avant licenciement). Et l’opinion est désormais quasiment unanimement défavorable à cette possibilité.

En tant que prof dans l'enseignement public, je n'ai jamais caché que j'étais marié avec un homme. Les seules questions qui torturent mes élèves sont pourquoi je n'ai pas encore adopté d'enfants (« vos enfants auraient vraiment des bonnes notes en français ! ») et de savoir si mon mari est beau.

 

Dans les mairies, certains fonctionnaire d’état civil avaient la possibilité de refuser d’unir les couples de même sexe au nom de leur liberté religieuse. On les appelle les weigerambtenaren (de weigeren, refuser, et d'ambtenaar, fonctionnaire). Il s’agit en fait de quelques cas de chrétiens fondamentalistes dans quelques petites communes de province, qui n’ont jamais débouché sur l’impossibilité de se marier pour des couples de même sexe. En gros, personne n’en a encore vraiment souffert en vrai.

Les communes qui avaient liciencié des weigerambtenaren ont été condamnées à réintégrer ces fonctionnaires, parce les juges ont estimé que c'était la commune qui avait obligation de marier les couples qui le désiraient, et pas les fonctionnaires. En gros, la commune devait s’assurer que ces fonctionnaires intolérants étaient remplacés par d’autres en cas de risque de discrimination.

 

Après d’âpres discussions, les chrétiens fondamentalistes jouant aux victimes, le gouvernement actuel (une alliance gauche-droite où ne figure aucun parti religieux) a décidé qu’après dix ans, ça suffisait les bêtises et que les fonctionnaires allaient devoir accepter de marier tous les couples, sinon le CWI (le Pôle emploi local) serait l’endroit idéal où aller raconter leurs malheurs de chrétiens opprimés. Et sans indemnités.

 

 

Enfin, détail piquant (même si je pense, et je l’ai dit dans mon dernier livre, que le Front national de Marine Le Pen va suivre la même voie), l’extrême droite néerlandaise a largement instrumentalisé l’égalité hommes-femmes et homos-hétéros pour mieux ostraciser les musulmans. 

Une extrême droite homophobe ? Cela n'existe plus. Son public-cible (surtout les petits blancs des classes moyennes inférieures des banlieues construites sur les polders) ne comprendrait pas pourquoi on discriminerait son voisin, son enfant, son frère, sa sœur ou soi-même.

 

Ah oui, j'oubliais. Dernière chose : la police est entraînée à s'enquérir de l'origine homophobe, sexiste ou raciste de violences, qu'elles soient verbales ou physiques. La conséquence est que les violences motivées par l'homophobie donnent lieu à des condamnations deux fois plus sévères. Sans exception.

 

Donc oui, les intégristes de tout poil qui se sont rassemblés par centaines de milliers à Paris ont des soucis à se faire. On voit bien, avec une décennie de recul, qu’aux Pays-Bas l’ouverture du mariage a eu des conséquences tangibles : plus grande tolérance envers les homos ; stigmatisation des violences homophobes, verbales comme physiques ; énorme perte de crédibilité pour l’Église catholique ; pressions pro-femmes et pro-homos au sein des Églises protestantes ; isolement/talibanisation de l’extrême droite chrétienne, coupée de l’extrême droite politique et de l’immense majorité des habitants...

 

Perspective terrifiante, donc.

Pour les homophobes.


Laurent Chambon
Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans GENRE
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:25

http://sphotos-f.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/25929_10151290680868305_740208620_n.jpg

Samedi 16 février
Bourse du travail de Bobigny
1 place de la libération

T1 - Libération
M5 - Bobigny - Pablo Picasso

14h-18h 

Projection du documentaire "Instants d'audience" de Raymond Depardon suivant le déroulement d'audiences à la 10ème chambre correctionnelle de Paris

Partage de témoignages et d'expériences autour des luttes pour la défense libre face à la justice et à l'enfermement

Petite restauration à prix libre

Table de presse

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous associerà la préparation de la journée, ainsi que pour toute idée ou demande d'information : contrelenfermement@riseup.
net"

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans EVENEMENT
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:25

http://sphotos-f.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/25929_10151290680868305_740208620_n.jpg

Samedi 16 février
Bourse du travail de Bobigny
1 place de la libération

T1 - Libération
M5 - Bobigny - Pablo Picasso

14h-18h 

Projection du documentaire "Instants d'audience" de Raymond Depardon suivant le déroulement d'audiences à la 10ème chambre correctionnelle de Paris

Partage de témoignages et d'expériences autour des luttes pour la défense libre face à la justice et à l'enfermement

Petite restauration à prix libre

Table de presse

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous associerà la préparation de la journée, ainsi que pour toute idée ou demande d'information : contrelenfermement@riseup.
net"

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans EVENEMENT
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:17

http://feudeprairie.files.wordpress.com/2013/01/affiche-voie-du-pavc3a9-1.jpg?w=640&h=951

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans LUTTES
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:15

Une “bavure” policière tourne à l’affrontement : cinq morts au Caire

Cinq personnes au total ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche dans un quartier du nord du Caire en raison d’une “bavure” policière meurtrière et d’affrontements avec la population qui ont suivi, a-t-on appris de sources officielles.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/01/0313.jpg

Heurts avec la police à Alexandrie, le 20 janvier 2013.

Les heurts ont éclaté à la suite de la mort d’une personne, tuée par accident par un policier qui était à la poursuite d’un trafiquant de drogue, a indiqué un membre des services de sécurité.

Des proches et des voisins se sont alors rassemblés devant un commissariat du quartier de Choubra el-Kheima, qu’ils ont attaqué avec des armes à feu et des cocktail molotov, selon cette source.

Quatre attaquants ont été tués dans les affrontements, soit cinq morts au total avec la première victime, selon un bilan actualisé publié par le ministère de la Santé, qui avait fait initialement état de quatre morts. Douze autres personnes ont été blessées, dont deux policiers et un soldat.

Les incidents pour diverses raisons, politiques ou non [sic - NdJL], entre la police et la population se sont multipliés en Égypte depuis la révolte qui a provoqué la chute de Hosni Moubarak début 2011, et la perte d’autorité de l’appareil policier autrefois tout-puissant.

L’armée est depuis fréquemment appelée en renfort de la police largement discréditée pour des opérations d’ordre public.

Des accrochages ont également eu lieu dimanche pour la deuxième journée consécutive devant un tribunal d’Alexandrie (nord), deuxième ville du pays, entre des manifestants et les forces de l’ordre, ont rapporté les médias égyptiens.

Les manifestants demandent un verdict exemplaire pour des responsables de la sécurité de la ville, en cours de jugement pour des violences policières ayant fait des morts et des blessés durant le soulèvement d’il y a deux ans.

Publié par le savoir-faire français (Agence Faut Payer, 20 janvier 2013)

 

Égypte : nouvel affrontement entre policiers et manifestants

La confrontation est survenue une semaine avant que le pays ne marque le deuxième anniversaire du soulèvement qui a chassé du pouvoir son dirigeant autocrate de longue date, Hosni Moubarak.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/01/0410.jpg

 

La police antiémeute égyptienne a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser des dizaines de manifestants qui lançaient des roches samedi à l’extérieur d’un tribunal d’Alexandrie où l’ancien directeur de la sécurité de la ville et d’autres responsables sont actuellement jugés en lien avec les décès de plusieurs protestataires lors du soulèvement de 2011 en Égypte.

La confrontation est survenue une semaine avant que le pays ne marque le deuxième anniversaire du soulèvement qui a chassé du pouvoir son dirigeant autocrate de longue date, Hosni Moubarak. Un tel événement souligne la frustration sur la vitesse des réformes exprimée par plusieurs dans le pays le plus populeux du monde arabe.

Mohammed Ibrahim, l’ancien directeur de la sécurité d’Alexandrie, et cinq policiers sont accusés d’avoir fait preuve de violence excessive pour mettre fin à la révolte de 18 jours. À Alexandrie, tout comme ailleurs en Égypte, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues au cours des deux dernières années exigeant « qisas », revanche en arabe, pour ceux tués lors d’affrontements avec les forces de sécurité.

Les proches des défunts disent avoir peu confiance envers le système judiciaire ou les enquêtes policières.

Selon Ramadan Ahmed, dont le fils Mohammed, âgé de 16 ans, a été tué par balle lors d’affrontements à l’extérieur d’un poste de police d’Alexandrie, « c’est une longue chaîne de corruption ».

Près de 100 policiers ont été traduits en justice jusqu’à maintenant pour avoir tué ou blessé des contestataires depuis la destitution de Moubarak, le 11 février 2011. Tous les cas se sont soldés par un acquittement ou une sentence avec sursis.

Les affrontements de samedi ont commencé alors que des militants de défense des droits de l’homme et les proches de ceux tués à Alexandrie manifestaient au tribunal. La plupart de leurs slogans ciblaient la police, mais on ne sait pas ce qui a déclenché la violence. Au moins trois manifestants et trois policiers antiémeutes ont nécessité des soins médicaux pour inhalation de gaz et des blessures causées par des roches, selon des témoins et les médias d’État.

Plus tard dans la journée, de nouveaux affrontements se sont déclenchés lorsque le juge Mohammed Hammad Abdel-Hadi a empêché les procureurs d’appeler des témoins à la barre.

Environ 300 Égyptiens ont perdu la vie à Alexandrie durant le soulèvement de 18 jours sur un total de plus de 900 pour l’ensemble de l’Égypte.

Hosni Moubarak et l’ancien ministre de l’Intérieur ont été condamnés à la prison à vie pour ne pas avoir essayé de mettre un terme au massacre et ont obtenu cette semaine un nouveau procès.

Dans un autre cas impliquant des manifestants, une cour criminelle égyptienne a évoqué samedi une amnistie présidentielle pour annuler les accusations qui pesaient contre 379 personnes soupçonnées d’avoir participé à des affrontements avec la police ayant fait 42 morts au Caire en novembre 2011.

Les protestataires avaient manifesté près du ministère de l’Intérieur et de la place Tahrir pendant près de deux semaines afin de demander la tenue d’élections présidentielles et dénoncer la violence policière contre les grèves d’occupation.

Depuis la révolte en Égypte, des failles dans la sécurité et l’affaiblissement des forces policières en ont laissé plusieurs avec un sentiment accru de vulnérabilité, particulièrement dans la minorité chrétienne copte.

Samedi, la police a annoncé l’arrestation de sept suspects soupçonnés d’avoir attaqué des magasins propriété de chrétiens dans le village de Marashda, dans la province de Qena. Plusieurs commerces ont été incendiés tôt vendredi après des rumeurs qu’un villageois chrétien eut agressé sexuellement une fillette âgée de 6 ans.

Leur presse (Aya Batrawy, Associated Press, 19 janvier 2013)

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans LUTTES
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:13

Voici une brochure élaborée autour de réflexions sur la pratique du squat, et plus largement sur la construction d’organisation(s) diffuse(s) :

http://juralib.noblogs.org/files/2013/01/0215.jpg

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE

Présentation :

Thanks for the future ! est un cri. Un hurlement né de l’expérience du chaos. Expériences contradictoires entre affirmation et construction de sa propre puissance, et appréhension de la fragilité d’un tel jeu. Expériences d’expositions et de replis. De dévoilements et de travestissements. Ce cri, loin d’être un signe de ralliement, est l’expression en même temps que l’incarnation d’une brèche dans l’ordre-social.

Il faut bien souvent partir de l’Ordre pour rendre perceptible la rupture qui en découle. C’est parce que tel ordonnancement ou tel ensemble de normes est devenu invivable, qu’il est déserté, combattu. La métropole et la prolifération exponentielle de ses dispositifs ne cessent de croître et de s’étendre, jusque dans les profondeurs de l’être. Les dispositifs de pouvoir se trouvent dans chaque détail de l’urbanisme, dans chaque conversation. Nos prises à parti avec ce quotidien sont régulières.

Thanks For The Future

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans BROCHURES
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 11:32

Manif pour tous : les chiffres parlent

Contre l’homophobie et l’hypocrisie ! Les chiffres révèlent le visage de la famille hétérosexuelle.

Aujourd’hui [13 janvier 2013], ont manifesté dans les rues de Paris des milliers de personnes contre le mariage pour les couples de même sexe. Ces mêmes personnes veulent nous montrer et nous imposer un certain modèle de la famille et de la société selon lequel, entre autres, un homme serait fait pour être avec une femme, un enfant aurait besoin d’un papa ET d’une maman, l’acte sexuel servirait uniquement à procréer.

Nous avons beaucoup de choses à dire concernant l’égalité des droits, mais nous choisissons aujourd’hui de dénoncer l’hypocrisie de cette mobilisation nationale en communiquant quelques chiffres concernant les manifestantEs.

Les manifestantEs sont contentEs d’être nombreuSEx et de représenter les familles, sous-entendu les « vraies » familles c’est-à-dire les familles hétérosexuelles. Voici donc ce que les statistiques disponibles sur les divorces, les violences conjugales, la pédocriminalité et les suicides permettent de calculer :

Parmi les manifestantEs de la « manif pour tous » de ce dimanche 13 janvier, il y avait :

• Entre 70’600 et 166’000 personnes divorcées ou ayant divorcé (46,2 divorces pour 100 mariages, INED 2010).

• Entre 11’400 et 27’000 femmes victimes de violences conjugales depuis les 12 derniers mois (1 femme sur 10 victime de violences conjugales depuis les 12 derniers mois, ENVEFF 2000). C’est pourquoi nous posons la question :

Combien de conjoints violents parmi les manifestantEs ?

• Entre 1100 et 2600 femmes ayant avorté en 2012 (Taux annuel d’IVG : 14,7 femmes sur 1000, INED 2010. Selon l’INSEE, 38,9% des IVG sont effectuées par la tranche d’âge 15-24 ans).

• Entre 4700 et 11’200 filles et entre 3800 et 9000 garçons qui seront victimes d’abus sexuels avant leur 15 ans (1 fille sur 8 et 1 garçon sur 10 sont victimes d’abus sexuels avant 15 ans, ODAS 2001. Parmi ces enfants, 22 % ont moins de six ans ; dans quatre cas sur dix, l’enfant est victime d’agressions répétées. Les filles sont plus souvent victimes de maltraitance que les garçons , elles représentent près de 60 % des cas, et subissent un plus grand nombre d’abus sexuels. Dans la très grande majorité des cas, l’auteur des violences sexuelles est un membre de la famille, et parmi ses situations, il s’agit le plus souvent du père de l’enfant. D’après l’INSEE, 1,8% d’enfants de 0 à 20 ans bénéficient de l’aide sociale à l’enfance ou de mesures de protection de l’enfant (placement ou mesure éducative).

• Entre 2600 et 6300 enfants deviendront des personnes homosexuelles (3,5 % d’homosexuelLEs en France, IFOP 2011). Parmi eux, on peut estimer qu’entre 200 et 700 effectueront une tentative de suicide en raison de leur orientation sexuelle. L’INPES estime que 10,8 % des personnes LGBT commettent une tentative de suicide. 32 % des hommes homosexuels de moins de 20 ans ont déjà tenté de se suicider, contre 5 % des hommes du même âge dans la population générale. L’INSERM estime que les jeunes LGBT ont 13 fois plus de risque de faire une tentative de suicide que les jeunes hétérosxuelLEs).

Nous devons protéger les enfants contre la famille hétérosexiste !

Communiqué de presse – 13 janvier 2013 – Les Flamands Roses

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans GENRE
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 11:31

La brochure « Les violences sexistes dans les milieux militants qui se revendiquent anti-autoritaires et anti-sexistes », sortie dans le cadre de l’exposition qui a eu lieu en automne 2012 à l’espace autogéré de Lausanne, est désormais disponible en ligne sur le site Infokiosques.net

http://juralib.noblogs.org/files/2013/01/0117.jpg

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE

Espace autogéré de Lausanne

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans BROCHURES
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 11:24

http://feudeprairie.files.wordpress.com/2013/01/fest-noz-antifa.png?w=640&h=905

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans EVENEMENT
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 11:22

http://sphotos-c.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/549768_274839385977735_1751465467_n.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by coutoentrelesdents - dans IMAGES

A L’assaut Du Ciel!

  • : coutoentrelesdents
  • : Les spectateurs ne trouvent pas ce qu'ils désirent, ils désirent ce qu'ils trouvent.
  • Contact

?

Celui Qui Ne Connaît Pas L'histoire Est Condamné À La Revivre.